Week-end à Monclar de Quercy

C’était un p’tit we de septembre dans le fin fond du Tarn et Garonne.

En se rapprochant doucement du lieu indiqué, on pouvait déjà entendre la musique résonner.

Il est à peine 18h et la logistique est déjà en place. Les tables sont dressées, l’intendance est en place et  l’apéritif est servi !

Place au We d’intégration pour le staff et les joueurs du Coq Leguevinois.

 

 

Le cortège d’arrivée des joueurs s’étale de 18h à 23h, avec des priorités différentes selon les horaires.

Par expérience certains cherchent directement leur chambre, tandis que d’autres, autour de quelques bières restent déjà serrés. Le we peut enfin commencer !!

 

Entre quelques fûts de bière et un repas extra, le staff et les joueurs peuvent de nouveau se rapprocher pour chanter tous en cœur.

Les chansons des nouveaux c’est pas toujours très beau, mais c’est souvent rigolo 😁

 

Malgré l’annonce le lendemain d’un entraînement sérieux et corsé toute la matinée, le plaisir de se retrouver, au grès des discussions, des embrassades et rigolades, va faire défiler les heures de la nuit sans laisser présager la douleur qui se fera sentir le lendemain au réveil… seul « Vincennes », rusé comme un petit 9, aura été assez malin pour se coucher un peu plus tôt que les autres et garder un peu de fraîcheur 😅

 

 

Au chant du Coq le samedi, la convivialité du soir laisse place aux maux de tête et relents du matin… Il est 09h, tous sur le pré, il fait déjà 25 degrés !

Décrassage à grande vitesse pour éliminer les toxines de la veille !

 

Certains 3/4 vont jouer pieds nus, certains avants resteront en bout de ligne comme des ailiers … Cette première heure d’entraînement est laborieuse.

Elle fait cependant du bien aux organismes mais également au moral, par l’entre-aide affichée dans les comportements des joueurs pour se soutenir dans cette épreuve corporelle.

Une petite oppo raisonnée pour clôturer cet entraînement et c’est sous les applaudissements des quelques joueurs et spectateurs du club de Monclar, qui nous avait prêté son terrain pour l’occasion, que la matinée s’achève ! Sympa les mecs !

Place maintenant au repas qui va lancer l’après-midi et régénérer tout ce beau monde (merci les Top Chefs !) avant d’attaquer les épreuves de l’intégration : des joutes endiablées entre les deux équipes de nouveaux joueurs ; symboliquement couverts de peinture rouge ou bleue comme les couleurs de notre maillot.

Les coachs aussi ne seront pas en reste et devront tout au long de ces jeux déjà, investir leur rôle d’entraîneur, intégrant quelques anciens et valeureux joueurs expérimentés du club dans leurs équipes respectives.

La cohésion passe aussi par là.

 

 

Course en sac, course d’Oreo, jeux d’agilité et artistiques, ventrygliss et roulito vont venir composer les 5 épreuves relai permettant de désigner l’équipe vainqueur.

 

Au fil des points distribués, le match nul ne peut être évité et la fameuse épreuve de la « Golden Carotte » scella le sort des hommes mis en avant depuis 1 heure !

Malheur aux vaincus comme cela était prévu !!

Perruques multicolores sur la tête et slip borat sur le dos (😅), voilà la touche rêvée pour servir l’apéro au reste du groupe.

Les coachs, fraîchement arrivés aussi, n’allaient pas passer au travers non plus d’un détail original.

Ils se virent attribuer un volume capillaire plus massif que celui qui leur appartient habituellement pour la plupart, qui n’en demandaient pas tant 😉.

 

 

Au retour de cette compétition plaisir, les retrouvailles autour de la très attendue bière de décontraction pouvaient reprendre.

Les ténors avaient fait leurs vocalises, les DJ remis leurs playlists à jour !

 

Côté cuisine l’activité bat son plein aussi, puisque pendant tout ce temps-là, 3 beaux cochons faisaient trempette en attendant de se faire griller un peu plus tard.

L’odeur de l’agneau sur la broche se fit alors sentir aux alentours de 21h30, au moment du coucher du soleil.

Le temps s’arrêtera et tout le monde pu profiter de l’aligot maison du cuistot local Juju, pour accompagner cette magnifique viande.

Quelques belles heures de folies plus tard, de défis stupides en défis stupides, la soirée vint se clôturer au crépuscule après une partie de pétanque / lancé de menhirs, dont les règles restent encore un peu confuses aujourd’hui.

A noter également qu’entre-temps, en pleine nuit, une sirène annonça le passage furtif des pompiers qui virent voir s’ils n’avaient pas laissé leurs tuyaux 😉

 

L’expérience de la veille n’ayant servi à personne, le réveil de dimanche fut aussi compliqué que le réveil du samedi.

Le Footing annoncé la veille se révélant finalement réel, certains joueurs venus en claquettes repartirent chercher leurs baskets avec plus ou moins d’envie.

 

La cinquième compagnie au complet put alors entamer son footing matinal au son des « mais il est sérieux », « abusé qu’est-ce qu’on fait là», « vient on fait demi-tour » …

Finalement, certains des joueurs préfèreront jouer le rôle de voiture balai, dans un souci d’esprit d’équipe, mais tout le monde eu le plaisir de finir ce réveil musculaire en traversant le lac à pied, chaussures et vêtement sur la tête !

Une vitesse moyenne de 7km/h laissant augurer une fatigue générale avancée sur le we.

L’essentiel était là !

C’était un we comme ceux qui sentent bon la rentrée, les retrouvailles, les excès et les copains.

De quoi lancer une belle année sportive.

 

Un grand merci à l’ensemble du staff d’avoir permis un we plaisir pareil, tant dans l’organisation que dans la réalisation.

 

Vivement l’édition de l’année prochaine 😉 »

 

 


Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Vous pouvez consulter leur utilisation en cliquant sur En savoir plus
En savoir plus