LES ÉCHOS DU POULAILLER

Vendredi 19 novembre de l’an de grâce 2021 sur les terres de LEGOBI

OYEZ, OYEZ  bonnes gens, les Gallinous recevaient les vétérans de LONGAGES !

J’en vois déjà qui se disent LONGAGES et où c’est ça ?

C’est là bas dans les brumes lointaines, ne cherchez pas on ne le voit pas depuis le haut des tribunes, mais qu’importe ils sont là !

 

Mais au premier regard ils sont pas très vieux ces vétérans ou ils ont un bon chirurgien esthétique… Nos Gallinous ne s’attardent pas sur de si petits détails.

 

Le match démarre tambours battants, 1 mn de jeu et déjà un essai des Gallinous, a ce rythme là il ne restera plus beaucoup d’herbe sur le terrain.

Vexé les longaginois ou Longaginemencients enfin vous voyez, les autres quoi !

Réagissent et ferraillent dur, ils font un travail de sape en attaquant les Gallinous au niveau des fondations (aux genoux )

Au bout de 10 mns, sortie de Vince, victime d’une agression à la rotule, et l’adversaire malicieusement en profite pour marquer un essai.

Quelques instants plus tard c’est au tour d’Antony surnommé « Garuche » de couler une bielle.

Décidément Jo va avoir du boulot au garage.

 

Les Gallinous marquent à nouveau et nous arrivons en 2ième mi-temps sur un score de 3 à 1 pour les Gallinous bien sur !

Les joueurs se livrent à fond, (bon d’accord à fond ça fait pas vite quand mais même), soutenu par un public de connaisseurs et sportifs, que des remarques constructives et des encouragements, enfin presque.

 

Les adversaires marquent 3 / 2, puis les Gallinous 4 / 2 . Le combat s’intensifie 4 / 3 en fin de 2ième mi temps.

 

La 3 ième mi temps reprend 4 à 4 , ça craint un peu, les Gallinous se sont un peu endormis, il y a eu une alerte encore aux cardants,  sur Pierre dit « la cisaille », Rassurez vous rien de grave !

Il rerentre sur le terrain et justifie son surnom en assénant un plaquage retentissant à l’ailier des Longaginnenene oui enfin les autres quoi ! Un plaquage où le type s’est embrassé les chaussures, il a du perdre au moins 30 centimètres, tout était mélangé d’ou l’expression avoir l’estomac dans les talons.

Et les Gallinous sont repartis, Les avants dans le sillage des charges de Riri, nettoient le terrain, la charnière ne grince plus et lance les attaques, les 3/4 décollent tels des Airbus.

5 à 4 pour les gallinous, puis 6 à 4, à fune Lou types, à mon avis ils ont dû sentir l’odeur de bière et du jaune pour être déchainé comme ça.

La partie se termine sur ce score, sans plus de casse, l’arbitre est un peu contesté, mais rien de plus normale en vétérans.

 

Ensuite s’en est suivi une belle soirée, comme de coutume chez les Gallinous.

 

Rendez vous au prochain match et sortez vous bien !


Nous utilisons des cookies afin de vous offrir une meilleure expérience de navigation. Vous pouvez consulter leur utilisation en cliquant sur En savoir plus
En savoir plus